Présentation

La voie à plein temps, qui alterne chaque semaine jours de cours et jours sur le lieu de pratique, dure 3 ans et débute chaque année en août. Elle peut permettre à la personne qui la réalise de subvenir à ses besoins tout en se formant. Chaque étudiant-e est encadré par un praticien-formateur ou une praticienne-formatrice et le lieu de pratique est soumis à accréditation de l’école. Les responsables de formation de l’école réalisent des visites sur les lieux de pratique.

Un contrat portant au minimum sur 18 heures de travail hebdomadaire lie l’étudiant-e et le lieu de pratique. Tant l’étudiant-e que l’institution qui l’emploi ou encore l’école et plus particulièrement la classe de l’étudiant-e sont bénéficiaires du processus de formation professionnelle. L’institution, car elle profite de la dynamique induite par un-e collègue en formation et peut ainsi analyser et étayer les faits de la pratique professionnelle dans un contexte de cours. La classe et l’école, car l’ensemble du parcours de formation est fondé et s’ancre dans des pratiques effectives. L’étudiant-e est ainsi un relais entre l’école et les lieux de l’exercice de la profession, ce qui garantit une formation ajustée aux besoins de pratiques qu’elle contribue en retour à affiner.